Châteaux

Château du Puid

Le nom du château du Puid, à Saint-Sulpice-de-Roumagnac, peut être dérivé du latin podium, signifiant « colline ou monticule ». Il est situé à la sortie Nord Ouest du village

Situé en contrebas de la sortie Sud du Bourg, il fut construit par la famille de Chabans en 1730 sur les vestiges d'une villa gallo-romaine. L'architecture est typiquement XVIII ème. Après l'émigration de la famille Chabans, le château est acheté par la famille Texier de Chauvignac. Après 1830, le Puid sera possession de la famille Besse, ancien maire de Saint Sulpice. Le logis, de plan rectangulaire est composé d'un étage carré, d'un comble à surcroît et d'un toit à croupe unique couvert en tuile creuse. Il est prolongé à l'Est d'une tour carrée. Les dépendances agricoles et les communs se situent dans deux ailes en retour d'équerre vers le sud, formant une cour fermée d'une grille et d'un portail. Le logis rectangulaire possède une tour. Il est flanqué de deux ailes en retour d’équerre qui forment une cour fermée. Le pigeonnier flanque les communs de l'Aile Ouest! La tour et le pigeonnier sont coiffés d'un toit en pavillon couvert de tuiles plates.C'est dernières années il a fait l'objet d'une restauration soignée par ses actuels propriétaires.

Sources : chateau-fort-manoir-chateau.eu, perigord.centerblog.net

 

Château de Saint Sulpice

Le château de Saint-Sulpice-de-Roumagnac aurait été construit à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle. Il symbolise la prospérité du village à cette période. Le domaine est constitué d’un bâtiment rectangulaire qui possède deux tours carrées à ses angles, de dépendances agricoles et d’un pigeonnier regroupés au nord du logis. Il est situé à la sortie Est du village en face du foyer rural.

A l'origine c'était un château à quatre tours d'angle avec douves et pont levis. Il aurait été construit par la famille Journard de Sufferte puis serait passé par mariages dans la famille d'Alesmes de Meycourby qui y résidera jusqu'après la guerre de 1870. Le château fut en partie rasé et reconstruit proche de son état actuel vers 1630 lors du mariage de Catherine d'Alesmes avec M. de Beaupoil de St Aulaire, seigneur de Fontenilles. C'est une propriété privée, ne se visite pas.

Cette page a pu être réalisée grace au travail de Marcel Vergeade "Petite Histoire de Saint Sulpice de Roumagnac".